CH LAVAUR URGENCES


Type de programme : Restructuration du service des Urgences et surveillance continue.


La vocation hospitalière de l'hôpital de Lavaur remonte au XIIIème siècle, époque où hospice et hôpital, maladie et pauvreté étaient confondus. L'actuel site de Guiraud a été choisi en 1726 et le bâtiment principal, en brique, date lui de 1729. Depuis, l'hôpital de Lavaur n'a cessé d'évoluer. De nouveaux locaux ont été construits, amenant à l'agrandissement du site, notamment en 1934 avec la construction d'une maison de retraite et l'ouverture de nouveaux locaux dans les années 1960 sur le site de Pinel pour la psychiatrie. De 1971 à 1986 d’importants travaux modernisent et humanisent les services de médecine, de chirurgie et de maternité. En 1993, une nouvelle maison de retraite ouvre également ses portes et un Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD) est créé. Avec la prise en charge de la santé mentale pour la population du Tarn Sud à la fin des années 90, l'hôpital de Lavaur s'est aussi développé sur d'autres sites pour offrir des structures et une offre de soins de proximité en psychiatrie de Mazamet à Saint-Sulpice. Afin de répondre à une activité croissante, les urgences déménagent dans de nouveaux locaux en 2004 et une nouvelle Unité de Soins de Longue Durée (USLD) est construite en 2008.

C’est dans ce contexte, que nous avons répondu en 2002 à l’opération d’extension et de restructuration des Urgences, lancée par le CH LAVAUR submergé par l’accroissement de l’activité des urgences sur son territoire.

Pour le CH LAVAUR, l’enjeu de cette opération portait entièrement sur le renouvellement du service des URGENCES existant, pour pallier à l’insuffisance technique de ce service devenu obsolète face à l’augmentation du nombre de patients et à l’évolution de la technique hospitalière, des pratiques de prise en charge hospitalières et de la réglementation. Grace à cette restructuration nommée URGENCES, nous avons dû utiliser les locaux non affectés, mis à notre disposition dans le contexte d’un cloitre datant en partie du XIIIème siècle. Le chantier a fait l’objet d’une opération réalisée en site occupé, mais isolé de l’activité du reste de l’hôpital, pour ne pas arrêter l’activité du centre hospitalier.

Dans le cadre de la maitrise des flux, cette restructuration des URGENCES a permis de regrouper l’ensemble du service sur un lieu unique et de relocaliser les plateaux de soins continus. Les parties existantes ont été restructurées au fur et à mesure des transferts d’activité dans le nouveau service.

L’architecture fonctionnelle a permis d’induire de la fluidité sur le parcours patient dans le cadre de cette restructuration.

LA FACADE : Sur le plan architectural, l’enveloppe générale extérieure était dictée par l’autorité de l’architecte des bâtiments de France. Malgré tout, nous avons pu profiter de la position stratégique sas ambulance, pour disposer d’une marge de manœuvre relativement importante, compte tenu du contexte historique de la ville de LAVAUR, pour créer un évènement stratégique d’utilité publique. Les façades ont été traitées en grande partie avec de la brique de parement traditionnellement comme de coutume dans le TARN. Par respect du patrimoine historique et aussi pour rappeler que nous avons investi une partie du projet dans l’ancien cloitre du XIIIème siècle désaffecté.

Malgré que la tendance architecturale de notre projet puisse apparaitre en opposition avec les bâtiments existants, la façade que nous proposons contribue largement à diffuser l’ambition légitime de la CENTRE HOSPITALIER, largement impliqué et reconnu dans le développement de ses activités diversifiées et devant répondre sans restriction à toute nécessité d’évolution, pour le bien fondé de l’établissement de santé publique, au profit du patient, du professionnel de santé et aussi de la ville de LAVAUR et de son bassin versant.

A l’opposé d’un simple projet architectural, nous intimons la création d’un geste esthétique simple, vivant, dynamique, afin d’inscrire pleinement, avec un aspect distinctif, pouvant susciter un sentiment de modernité mais aussi pour faciliter l’approche d’un lieu souvent porteur d’appréhension… « L’hôpital ».

Dans le même esprit, pour contraster avec le poids de la façade historique, nous avons marqué l’accès aux URGENCES.

Le projet est réalisé en rez de chaussée pour faciliter l’acheminement des patients depuis l’espace public.


Maître d’ouvrage : Centre Hospitalier de LAVAUR (81)


Type de travaux : Extension / Restructuration des URGENCES – Travaux réalisés en site occupé


Type de Mission de Maîtrise d’œuvre : Mission de base Loi MOP + OPC


Rôle tenu : Architecte mandataire de l’opération


Montant HT des travaux : 2 800 000 €


Surfaces : Rest : 1 530 m2


Année de fin de chantier ou avancement : Livré en 2004