CLINIQUE RIVE GAUCHE SANI 3


Type de programme : Extension et Restructuration de la clinique RIVE GAUCHE à TOULOUSE


La Clinique Rive Gauche à Toulouse est le résultat de la fusion de 3 cliniques : la Clinique SARRUS, la clinique des TEINTURIERS et la clinique Saint Nicolas. Ces 3 établissements ont rassemblé leur spécificité et leur énergie pour fonder une nouvelle entité : La CLINIQUE RIVE GAUCHE.

Cet établissement de santé, implanté rive gauche à Toulouse, a été réalisé sur les bases de la clinique SARRUS et la fusion avec la clinique des TEINTURIERS de 1989 à 1991. L’établissement était alors doté d’un service de radiologie, un plateau technique de 7 blocs chirurgicaux, une SSPI, 4 box de soins intensifs, un service d’obstétrique et de gynécologie avec 5 salles de naissances, 2 blocs obstétriques, 6 places de néonatalogie + 2 chambres kangourou, hospitalisation 117 lits, service de consultation, restaurant, stérilisation centrale, pharmacie et logistique ce qui représente un ensemble de 15 800 m2 de plancher.

La Clinique Saint Nicolas à Toulouse est venue se joindre de 1993 à 1994 en réalisant une première extension de 2 000 m2, comprenant plateau technique de 3 blocs dédiés à la chirurgie ophtalmologique, SSPI, stérilisation, service de consultations et hébergements. En 2009, le plateau technique a été complété de 2 nouveaux blocs ophtalmo.

L’activité hospitalière étant en perpétuelle évolution, c’est pourquoi en 2013, l’association des trois Cliniques a pu envisager de créer une extension pour pouvoir regrouper les différentes activités non programmées sur un lieu unique et créer de ce fait un établissement hospitalier, dont l’importance de la gestion des flux doit permettre d’accroitre la fonctionnalité, l’efficience, pour apporter du confort au profit du patient et du professionnel de santé. Nous sommes intimement convaincus que le bien être du personnel de santé dans son cadre de travail, bénéficie à la qualité de la prise en charge du patient.

Ce projet d’extension porte le nom de SANI. Le programme propose des liaisons complexes à assumer entre le plateau technique Chirurgical, l’endoscopie, le plateau Gynéco-Obstétriques, Pédiatriques, l’ambulatoire, les Hébergements, le plateau technique de l’imagerie et les liaisons avec les consultations externes.

L’aspect architectural de ce projet doit contribuer largement à diffuser l’évidente nécessité de modernisation des outils et des pratiques hospitalières dont l’objectif a pour but de renfoncer l’attractivité de la clinique.

Pour la clinique l’enjeu de cette opération, portait entièrement sur le renouveler du plateau technique existant, parce qu’il fallait pallier à l’insuffisance technique des 7 blocs existants devenus obsolètes, face à l’évolution de la technique, des pratiques hospitalières et de la réglementation. Grace à cette extension SANI, nous avons pu fonctionner en opération tiroir et réaliser un plateau technique chirurgical-endoscopie de 14 salles d’opérations, sans arrêter l’activité de la clinique.

L’extension SANI a permis de regrouper les cabinets médiaux sur un lieu unique, dans le cadre de la maitrise des flux externes ; de relocaliser le plateau de soins intensifs avec 4 lits et de restructurer, en partie, l’existant au fur et à mesure des transferts d’activité dans le nouveau bâtiment ; de réduire le nombre de lits en créant un véritable plateau de chirurgie ambulatoire (adulte – enfant) en lieu et place de l’hospitalisation traditionnelle.

Programmer l’ambulatoire à plusieurs vitesses : en profitant d’un nouveau plateau technique très performant, l’enjeu de la clinique s’est porté sur la pratique ambulatoire d’un circuit court du type « fast-track ». L’architecture fonctionnelle a permis d’induire de la fluidité sur le parcours patient dans le cadre de ce « process ».

LA FACADE : Sur le plan architectural, l’enveloppe générale extérieure, nous avons profité de la position stratégique des façades, disposées en angle de rue sur une des avenues les plus importantes de la ville de Toulouse pour créer un évènement stratégique.

Malgré que la tendance architecturale de notre projet puisse apparaitre en opposition avec les bâtiments existants, la façade que nous proposons contribue largement à diffuser l’ambition légitime de la Clinique Rive Gauche, largement impliquée dans le développement de ses activités et devant répondre sans restriction à toute nécessité d’évolution, pour le bien fondé de l’établissement, du patient, du professionnel de santé et aussi de la ville de Toulouse.

A l’opposé d’un simple projet architectural, nous intimons la création d’une façade vivante, dynamique, afin d’inscrire pleinement, avec cet aspect opalescent, la traduction d’un sentiment de modernité mais aussi de pouvoir faciliter l’approche d’un lieu souvent porteur d’appréhension… « L’hôpital ».

Pour cela, nous avons utilisé une peau en verre translucide sérigraphie avec des bandes verticales blanches pour donner un effet d’opalescence et de la transparence. Ce concept de matière et de couleur symbolise la fonction que peut représenter un établissement de soins.

Dans le même esprit, pour contraster avec la légèreté du verre, nous avons donné une assise au bâtiment en lui créant un socle en parement béton naturel matricé. Le projet comporte 7 niveaux en superstructure et un niveau inférieur.


Maître d’ouvrage : Clinique RIVE GAUCHE – TOULOUSE (31)


Type de travaux : Extension / Restructuration – Travaux en site occupé sur la partie restructuration – Projet certifié HQE par CERTIVEA


Type de Mission de Maîtrise d’œuvre : Base + SYNTHESE + OPC


Rôle tenu : Architecte mandataire de l’opération


Montant HT des travaux : 22 775 449 €


Surfaces : 15 000 m2 (SHON)


Année de fin de chantier ou avancement : Juillet 2019